Crise sanitaire et télétravail : les conseils de l’Arcep pour optimiser votre connexion internet

Actualité multimédia

Imprimer cet article

Crise sanitaire et télétravail : les conseils de l’Arcep pour optimiser votre connexion internet

Le travail à distance s’étant largement développé face à l’épidémie du Covid-19, le fait de disposer d’un débit internet optimal constitue désormais une priorité, y compris à domicile. Pour améliorer votre expérience utilisateur, adoptez les bons réflexes !

Suivant les consignes gouvernementales visant à limiter la propagation du coronavirus, le télétravail a été mis en œuvre dans de nombreuses entreprises. Un contexte inédit qui souligne, plus que jamais, la nécessité de pouvoir disposer d’une connexion internet à la fois stable et performante à son domicile.

Pour aider les professionnels à poursuivre, chez eux, leur activité dans des conditions optimales, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes (Arcep) a récemment partagé quelques conseils pratiques.

Optimisez la qualité et la performance de votre réseau wi-fi

Pour tirer le meilleur parti de votre connexion internet à domicile, le premier réflexe consiste à vérifier à la fois l’emplacement de votre box, son environnement et son paramétrage.

À ce titre, il est notamment recommandé d’installer la box dans une pièce centrale de votre logement, afin de limiter les obstacles rencontrés par le wi-fi lorsqu’il se connecte aux différents équipements (ordinateur portable, tablette tactile, smartphone…) que vous utilisez.

Bon à savoir :les murs ont tendance à atténuer le signal wi-fi et peuvent, par conséquent, diminuer sensiblement le débit internet reçu par les terminaux situés dans les pièces les plus éloignées.

De même, pour bénéficier d’une vitesse de connexion optimale, veillez à placer votre box dans un endroit aussi dégagé que possible, idéalement en hauteur, et pensez à éloigner vos autres équipements sans fil qui pourraient provoquer des interférences entre les différentes ondes radio et ainsi dégrader le signal wi-fi.

Côté paramétrages, l’Arcep conseille d’opter, lorsque votre box le permet, pour une fréquence wi-fi de 5 GHz, limitant le risque de brouillage avec vos autres périphériques (tels que vos équipements bluetooth, notamment, qui utilisent la bande 2,4 GHz). Et de dédier, au cas où vous disposeriez d’un accès via la fibre optique et de plusieurs réseaux wi-fi distincts, une fréquence propre à votre poste de travail.

Séquencez vos usages et pensez aux solutions alternatives

Sans surprise, ce sont les usages vidéo qui sont, en pratique, les plus consommateurs de bande passante. Lorsque vous avez besoin d’employer un service de visioconférence pour échanger avec vos collègues, collaborateurs ou clients, il est donc fortement conseillé de limiter les usages parallèles par d’autres membres du foyer (connexion aux plates-formes de streaming vidéo, notamment), qui risquent de monopoliser la bande passante et de réduire fortement votre débit internet.

Enfin, en cas de problèmes de réseau wi-fi, pensez aussi aux possibilités alternatives, telles que la connexion filaire ou encore le recours à la 4G. Ainsi, le fait d’utiliser un câble Ethernet pour connecter votre ordinateur directement à la box vous permettra souvent de bénéficier d’un meilleur débit, tandis que la fonction « partage de connexion » de votre smartphone pourra vous aider à pallier, du moins de manière temporaire, aux éventuelles coupures rencontrées sur votre réseau internet fixe.

Pour en savoir plus et consulter le petit guide « Télétravail et connexion internet », disponible sur le site web de l’Arcep, rendez-vous sur : www.arcep.fr 

Article du 30/04/2020 - © Copyright Les Echos Publishing - 2020