Paris et la Bretagne auront bientôt leur extension Internet

Actualité multimédia

Imprimer cet article

Paris et la Bretagne auront bientôt leur extension Internet

L'Icann, l'organisme en charge de la gestion mondiale des noms de domaine, vient d'autoriser le développement des .paris et des .bzh.

Dans quelques mois, les institutionnels, les entreprises ou les particuliers qui souhaiteront marquer leur attachement à la ville de Paris ou à la région Bretagne pourront déposer leur nom de domaine en utilisant les extensions .paris et .bzh. Ces deux entités françaises font ainsi partie des quelque 300 dossiers de demande d'extension déjà retenus parmi les 1 930 déposés en juin dernier en réponse à l'appel d'offres lancé par l'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers).

D'autres extensions françaises

Sur ces 1 930 dossiers, 54 ont été déposés par des entités françaises (collectivités publiques, associations, entreprises). Pour le moment, outre Paris et la Bretagne, les autres demandes d'extension françaises retenues par l'Icann sont celles de l'assureur Axa (.axa), de l'entreprise de luxe Hermès (.hermes), d'Astrium la filiale d'EADS et de la chaîne de télévision Arte (.arte). Concernant les extensions géographiques, si la Corse (.corsica), l'Aquitaine (.aquitaine) ou encore Miami (.miami) n'ont pas obtenu le sésame de l'Icann, Helsinki (.helsinki), Moscou (.mockba) ou Melbourne (.melbourne) verront bientôt des adresses de messagerie et de sites Internet composées à partir de leurs noms.  

Article du 14/05/2013 - © Copyright SID Presse - 2013